Se faire dire non est très courant dans le monde de la production cinématographique et télévisuelle, il faut avoir les épaules solides.

Le début de Forge Films était et est toujours motivé par un rêve, un rêve de produire notre vision des choses et de la présenter au plus grand nombre, mais le chemin vers ce rêve était semé d’embûches et dans une certaine mesure il l’est toujours.

La première série télévisée que nous avons produite était après de nombreux refus, au début Forge Films n’existait pas, le fondateur, Richard Duquette, avait décidé d’aller voir les producteurs de la région de Montréal pour voir quel intérêt ils avaient, bien sûr ils ont tous dit non. L’important est de ne pas abandonner.

projets1

Ne commencez pas votre première série avec l’espoir de faire fortune, mais plutôt d’être reconnu par vos pairs.

Après avoir vécu l’échec et le rejet avec différents producteurs, il a fallu penser peut-être à s’auto-produire, c’est-à-dire à devenir notre propre producteur et c’est ce qui s’est passé, Forge Films a été créé.

Maintenant il est temps d’aller vers les diffuseurs, en fait ils sont la clé de voûte de toute cette industrie, certains diffuseurs nous ont dit non, mais comme certains producteurs, ils nous ont donné des conseils, ils ont vu que nous étions déterminés à percer dans le business de la télévision, mais il nous manquait encore quelque chose. Ainsi, à chaque rejet, nous avons amélioré notre concept et notre présentation, jusqu’au jour où un diffuseur a dit oui. Avec plusieurs conditions et un budget minime. Bien sûr, nous avons dit oui à toutes les conditions, l’important était d’obtenir la signature en bas du contrat.

Et maintenant la production commence

Une fois le concept approuvé, il était temps de lancer cette nouvelle série télévisée. Obtenir les différents contrats signés avec l’hôte, embaucher un assistant de production, terminer les recherches pour les différents sujets et lieux qui seront visités et s’assurer que le calendrier de tournage est complet et que nous avons suffisamment d’attitude pour faire face à toutes les éventualités et problèmes qui peuvent survenir au cours de la phase de production.

Voici notre première série télévisée : Les Grands Sentiers : Partout au Québec

Les portes ne sont verrouillées que parce que vous n’avez pas la bonne clé, vous devez la rechercher car elle existe.

Partagez cette histoire, choisissez votre plate-forme !